5455 avenue de gaspé, suite 300, Montréal, Québec, H2T 3B3
T 514.273.9277 F 514.273.7447

CONCOURS D'ARCHITECTURE

Futur siège social de la Banque Nationale du Canada- 2018
Projet de consortium avec Jodoin Lamarre Pratte Architectes

CMA

Une nouvelle porte d’entrée au Vieux-Montréal et au centre-ville

Chevalier Morales Architectes en consortium avec Jodoin Lamarre Pratte Architectes ont été invités à soumettre une proposition pour le nouveau siège social de la Banque Nationale du Canada. La proposition de notre équipe permettait à la nouvelle tour de la Banque Nationale de jouer pleinement son rôle de bâtiment-phare dans le paysage bâti et d’icône de la ville de Montréal du 21ième siècle.

-


En remontant du sud vers le nord pour entrer au centre-ville, la nouvelle tour Banque Nationale se présente en avant plan par rapport aux autres. Le volume principal a été tourné de quatre-vingt-dix degrés afin de la rendre encore plus forte et présente et afin notamment qu’elle ait une largeur équivalente au bâtiment du 1000 de la Gauchetière. La géométrie de la tour se sert en quelque sorte de ce dernier immeuble pour cadrer une porte d’entrée imposante au centre-ville tout en conservant l’avantage d’être en avant plan, ce qui lui confère une hauteur plus importante par le jeu de la perspective. La géométrie proposée optimise le potentiel du site à la fois pour gérer des enjeux urbains importants et jouer son rôle clé dans la trame de la ville et pour constituer une architecture de marque prenant une place prépondérante dans la ville de Montréal contemporaine.

Au-delà du travail d’optimisation de la géométrie primaire, notre approche fut avant tout identitaire : elle cherchait à cristalliser dans la conception de l’immeuble, dans sa géométrie, dans ses espaces et dans sa matérialité l’identité profonde d’une entreprise issue de Montréal et du Québec. Elle cherchait entre autres choses à réinstaller la Banque Nationale sur la rue St-Jacques, dans la grande tradition des immeubles bancaires de cette rue avec audace et à s’ouvrir vers l’avenir sur le boulevard Robert-Bourassa. Aussi, la mise en place d’un espace public généreux et ouvert, défini entre autres par un alignement d’arbres et donnant sur le hall transparent du bâtiment, aura constitué un premier geste identitaire que nous avons cru important de poser. En offrant un espace de rassemblement public et populaire au terme de la promenade Bonaventure, à la sortie du Vieux-Montréal et du centre-ville que tout un chacun nomme, répète et identifie comme un lieu de rencontre à chaque semaine, à chaque mois et à chaque année, le simple fait de ces multiples répétitions au fil du temps aurait à coup sûr fait entrer l’immeuble dans l’imaginaire et dans l’identité montréalaise.

CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA