5455 avenue de gaspé, suite 300, Montréal, Québec, H2T 3B3
T 514.273.9277 F 514.273.7447

CONCOURS INTERNATIONAL D'ARCHITECTURE

Nouveau Planétarium de Montréal (finaliste) - 2009

CMA

Le projet s’inspire d’abord des données contextuelles du site. À travers le réseau complexe d’axes composant les structures en place, le planétarium s’insère en ton sur ton dans l’univers blanc des installations olympiques. Seulement au lieu d’être opaque et mat comme le béton qui forme le stade olympique et l’ancien vélodrome, le planétarium est, par contraste, légèrement translucide et laiteux ; il laisse la couleur l’envahir et le teinter de l’intérieur ; il multiplie les surfaces polies et réfléchissantes comme le verre opalescent, l’acier inoxydable, l’aluminium blanc lustré, le panneau d’aluminium perforé blanc et le verre céramifié. Ce n’est qu’une fois à l’intérieur de ces volumes que la volumétrie du bâtiment, l’articulation des espaces et les Théâtres des étoiles - prévus pour être recouverts d’aluminium couleur laiton dépoli et perforé - commenceront à offrir une vision claire de l’objet du musée.

Inspirée par les bouleversements climatiques actuels et la fonte des glaciers dans l’arctique, le bâtiment se présente comme un grand volume rectangulaire tourmenté et craquelé qui s’enfonce lentement du coté du stade olympique tout en se relevant de l’autre dans un équilibre précaire.

Les tourments imposés à cette forme auront permis de dégager des éléments et espaces clés comme une importante terrasse verte, noyée dans cet univers blanc, un toit de verre offrant une surface quadrillée de ciel, un espace extérieur en gradins ainsi que cette grande lanterne-iceberg flottant sur un mince film d’eau de forme irrégulière dont la base est nacrée. Ces deux derniers éléments servant à inonder de lumière du jour les espaces situés au-dessous du niveau du sol. De l’extérieur, on ne distingue pas formellement les théâtres des étoiles. Seules leurs ombres projetées sur l’enveloppe au gré de la lumière intérieure réfléchie sur le laiton ainsi que certaines ouvertures ciblées nous en révèlent la présence.

CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA CMA