5455 avenue de gaspé, suite 300, Montréal, Québec, H2T 3B3
T 514.273.9277 F 514.273.7447

RÉSIDENCE DESLAURIERS-LEVERT

Résidence unifamiliale en bordure de rivière - 2009

CMA

En lieu et place du projet, existait jadis une résidence de type bungalow dotée d'une vue imprenable sur la Rivière des Prairies dont le mouvement du courant nous laissait une vague impression de vertige. Les espaces existants étant devenus désuets et exigus pour les intentions familiales du jeune couple propriétaire, l'enjeu fut donc de concevoir un projet qui permettrait à la famille de pouvoir s'épanouir dans sa nouvelle demeure, sans sacrifier les qualités spatiales et la relation au paysage qu'offrait la maison originale.

Du bungalow initial ont été conservés certains des murs extérieurs, le foyer monumental en pierres de champs ainsi que les pièces de gros bois d'oeuvre de la toiture existante, lesquelles ont d'ailleurs été réutilisées dans le nouveau système structural apparent qui supporte l'ajout. Sur le premier niveau en partie conservé, se pose maintenant un étage supplémentaire, un grand volume de bois torréfié aux formes simples et archétypales; la rencontre de ces deux entités se faisant sous le signe de la mémoire entre autre dans la géométrie de la grande paroi vitrée ouvrant la maison sur la rivière et reprenant de façon imprécise et fantomatique les lignes de la silhouette de l'ancienne maison aujourd'hui disparue. Cette intention se poursuit également à l'intérieur où l'espace double-hauteur du séjour est flanqué de part et d'autre d'espaces plus comprimés de manière à ce que le continuum d'espaces ouverts donne lieu à des impressions spatiales similaires à celles vécues dans l'ancien volume du bungalow.

L'organisation de la maison est fonctionnelle. Au rez-de-chaussée se trouve l'ensemble des espaces de vie, lesquels profitent tous de la vue sur la rivière ainsi qu'un secteur plus intime abritant la suite des invités. À l'étage, sous la coque de bois, s'organisent deux secteurs distincts, celui des parents d'une part et celui des enfants de l'autre. Les deux pôles sont reliés par une mezzanine protégée par un plafond de bois organisé comme un véritable quai inversé, autre souvenir réel ou imaginé à partir de la mémoire du paysage existant et de l'ancienne maison. Cet espace agit comme un espace de rencontre donnant sur le séjour et surplombant la rivière.

Cette résidence s'insère dans le contexte riverain par ses lignes contemporaines ainsi que par la richesse de ses matériaux naturels; elle offre aux voisins et aux plaisanciers une présence calme et relativement discrète tout en faisant appel à la mémoire du bungalow qui a jadis séduit les propriétaires.

CMA CMA CMA CMA CMA CMA